Uncategorized

En Tunisie, la formation des étudiants a été achevée

By 18/05/2019 January 16th, 2020 No Comments
Au deuxième trimestre du projet, la personne responsable a organisé différentes réunions, avec les partenaires locaux en Sardaigne, pour la vérification de l’avancement des activités, en cours, et l’Organisation des suivantes. En particulier, des réunions ont été menées avec le maire les référents de la municipalité de Senorbì et le local Pro Loco, pour l’organisation de la mission de la délégation sarde en Tunisie, prévue dans l’activité 4,2-participation à la Foire du tourisme Responsable à Tataouine, derrière l’invitation officielle de la municipalité de ghomrassen, également avec la perspective d’initier des activités d’échanges interculturels entre les administrations sur la gouvernance locale et la commercialisation territoriale. D’autres réunions ont été menées, en vidéoconférence, entre la personne responsable, le partenaire local et les autres acteurs tunisiens impliqués dans les activités du projet pour la vérification, l’analyse des criticités trouvées et la solution de la même, en particulier En ce qui concerne la réalisation des cours. Au siège de la personne chef de file, les rencontres de la connaissance des jeunes Tunisiens, qui participeront aux activités de formation prévues en Sardaigne, et celles avec les partenaires pour l’organisation de l’enseignement et la conception des cours, ont également commencé. Comme prévu par activité 3,1 activités de démarrage des modules de formation en Sardaigne. Du 18 mars au 4 avril 2019, la coopérative volontaire expatrié, la Dre Marta Putzolu, a été envoyée en Tunisie pour accompagner et superviser les activités de démarrage des formations de Djerba et Tataouine dédiées à 60 jeunes bénéficiaires, à Maggi Femmes et pour la préparation de la visite de la délégation sarde. La mission, de la délégation sarde, a eu lieu du 20 au 25 mars à l’occasion de l’édition 40 ° du Festival international d’excursion de Tataouine-tenue du 21 au 24 mars 2019-et assisté par le représentant de l’Institut Sandro Pertini de Cagliari, deux Des représentants de la municipalité de Senorbì et deux représentants du groupe folklorique local, qui ont eu l’occasion de participer à la parade des vêtements traditionnels et des costumes à Tataouine fait dans la matinée du 21 mars 2019, l’expérience d’un grand succès du public. Le Festival a été une occasion publique de promouvoir le projet et de diriger les connaissances et les échanges avec le gouverneur de la région de Tataouine, le commissaire du tourisme de Tataouine et le maire et l’administration de la municipalité de ghomrassen, avec qui il a averti o un échange actif dans le cadre du projet et une fructueuse collaboration de diffusion des activités. Lors d’une rencontre avec la municipalité de ghomrassen, le maire a renouvelé au conseiller de la commune de Senorbì la volonté de commencer les relations fructueuses d’échange et de réaliser un jumelage avec la commune sarde impliqués dans le projet.

L’activité de formation a débuté le 3 avril 2019 avec le jour du coup d’envoi auquel il a eu l’honneur de participer également le responsable de la coordination entre les partenaires et le suivi des activités à l’étranger, Marta Putzolu. Le calendrier des activités établies au cours de l’inclusion de la formation prévue avec l’activité 1,3 dans le tourisme durable intégré, et a pris fin le 4 mai 2019. Le cours de formation a vu le matin du 3 avril 2019 dédié au lancement du projet, puis la réalisation de 5 modules pédagogiques, chacun divisé en activités pratiques et théoriques: 1) module
dans le tourisme durable, subdivisé en 22,5 h d’activité Théorique et 30 H d’activités pratiques, pour un total de 52,5 heures.

2) module de gestion de destination (DMO), subdivisé en 22,5 h d’activité théorique et 24 h d’activités pratiques, pour un total de 46,5 heures.

3) module dans l’entreprise dans le tourisme durable, subdivisé en 20,5 h d’activités théoriques et 70 h d’activités pratiques, pour un total de 90,5 heures.

4) module linguistique Français, subdivisé en 14 h d’activités théoriques et 12 h d’activités pratiques, pour un total de 26 heures.

5) module de langue italienne, divisé en 18 h d’activités théoriques et 12 h d’activités pratiques, pour un total de 30 heures.
148 le total des heures prévues pour les activités pratiques, contre les 102 heures de théorie, derrière le désir de donner autant que possible une connotation concrète aux cours de formation, en le distinguant des homologues académiques. En outre, l’AMTT et l’ADST ont accepté de réaliser le même programme de formation également à Tataouine, afin de donner un élément d’unicité aux deux formations, quoique dans deux territoires différents et les ont consignés d’un trait distinctif unique en termes de qualité et d’objectifs Des cours, pour garantir le projet tunisien.
En tant qu’outil de suivi de l’approbation du cours et pour la mise en œuvre de toutes les mesures correctives, l’ISET a créé et téléchargé un questionnaire d’évaluation sur Google Drive que les bénéficiaires ont été invités à remplir quotidiennement à la fin des leçons.
Il y a eu une diminution de la fréquentation des cours, en particulier en conjonction avec la période des examens universitaires, en attente par les collaborateurs locaux parce que presque physiologique dans les cours de formation.
Le cours s’est clôturé par la présentation de 3 projets entrepreneuriaux menés par 3 groupes d’étudiants: Djerba cycle-Tourism, Douiret Echfa et El Menzel Eijerbi, avec l’ajout d’un projet commun intitulé collaborative Platform. Les certificats de participation ont finalement été délivrés.

Leave a Reply

nineteen − eleven =